Importance de l’évaluation

L’évaluation sert de base décisionnelle à la planification stratégique et à l’orientation de notre plan d’action. C’est également le point d’ancrage des différentes demandes aux bailleurs de fonds, ainsi que pour la rédaction des différents rapports d’activités. L’évaluation permet le suivi de nos projets en facilitant la compréhension des différents aspects qui s’y rapportent (efficacité, défis, enjeux, progrès, etc.).

Depuis sa création, notre organisme a toujours démontré une forte culture évaluative. Plusieurs évaluations ont donc été réalisées au cours des 15 dernières années.

Une première évaluation a été réalisée en 2005 afin de quantifier de qualifier les répercussions des ateliers de cuisine-nutrition dans le cadre du projet Petits cuistots - Parents en réseaux (PC-PR). Le projet PC-PR est le modèle au cœur du déploiement de toutes les activités offertes par Les Ateliers cinq épices (A5É).  C’est de ce modèle qu’émerge l’organisme, modèle qui s'est enrichi et solidifié au fil des années, et qui nous permet aujourd’hui de nous démarquer dans le domaine de l’éducation à la nutrition.

Des évaluations ont également été conduites pour documenter les effets du transfert d’expertise débuté par l’organisme en 2010 (évaluations de la formation Ateliers de cuisine-nutrition offerte à divers intervenants éducatifs, afin de les outiller à donner eux-mêmes les ateliers dans leur propre milieu).

Voici plus en détails, les principales conclusions de ces deux segments d’évaluation.

Évaluation des ateliers de cuisine :

Le projet PC-PR a été évalué par une équipe multidisciplinaire de recherche (Université de Sherbrooke, Université de Montréal et Université du Québec à Montréal) subventionnée par les Instituts de recherche en santé du Canada ainsi que par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada. L’équipe de recherche a mené des études évaluatives (de 2005 à 2008) auprès des divers intervenants du projet (élèves, parents, nutritionnistes-animatrices, enseignants) qui ont répondu à des questionnaires, participé à des entrevues individuelles et de groupe et fait l’objet d’observations directes in situ ou par vidéo.

L’évaluation fait ressortir les répercussions positives du projet PC-PR qui se caractérise par (1-2) :

  • Des moments d’apprentissage à l’art culinaire qui se veulent authentiques et qui favorisent le transfert des connaissances et des techniques développées en classe vers la maison.

  • Un lieu d’écoute, d’observation et d’échange qui soutient la collaboration entre l’école et la famille et valorise la participation des parents.

  • La création d’une réelle communauté organisationnelle autour des ateliers, qui se traduit par des représentations sociales communes et partagées.

  • La participation indirecte des parents (absence du parent à l’atelier, mais discussion parent-enfant sur l’atelier et préparation des recettes à la maison) est associée à l’ensemble des comportements alimentaires observés (3).

Évaluation des formations :

Le volet « transfert d’expertise » est évalué par un consultant externe depuis 2012. Ce modèle repose sur la formation d’intervenants qui pourront par la suite animer le projet dans leurs écoles. Au fil des années, ce modèle a permis le développement d’une certaine expertise en région auprès des animateurs les plus actifs et engagés. Dans un souci de consolider ce réseau, un deuxième niveau de formation a été ajouté à notre offre. En suivant la seconde formation, les animateurs peuvent ainsi accéder au statut de formateur régional qui les autorise par la suite à assurer la formation et le suivi de nouveaux animateurs dans leur région. Cette prise en charge régionale favorise le déploiement du projet à l’ensemble du Québec, tout en permettant son adaptation aux réalités sur le terrain, aux besoins propres à chacune des régions et aux ressources qui y sont disponibles.

Une première évaluation a été réalisée en 2014 afin de valider la stratégie de déploiement préconisée pour les formations (4). Cette évaluation de mi-parcours a mis l’accent sur le modèle de formation (contenu et contenant). Une seconde évaluation a par la suite ciblé la formation donnée aux formateurs régionaux (5).

Voici ce que les évaluations (4-5) rapportent relativement aux formations des A5É :

En effet, il est venu le temps de revalider les effets immédiats sur les enfants après près de 15 ans, mais aussi de mieux comprendre comment les milieux coordonnent l’implantation du programme.

Le cadre logique de cette phase de l’évaluation a été élaboré au printemps 2021 et des entrevues exploratoires ont été effectuées. Cette recension a permis de faire ressortir que les différentes stratégies de déploiement du projet des A5É à travers les régions du Québec varient passablement entre les régions et que certains milieux ont des expériences intéressantes qui valent la peine d’être documentées.

Évaluation à l’interne :

Dans un souci d’appliquer une démarche évaluative au quotidien, les A5É effectuent également un suivi à l’interne au moyen de sondages de satisfaction remis systématiquement aux personnes participant aux formations. Les milieux qui ont reçu une formation doivent aussi fournir des rapports en fin d’année scolaire pour compiler leurs activités.

Références :

  1. Bédard J, Potvin L, et al. Évaluation d’un projet d’éducation à la nutrition implanté dans des écoles montréalaises en milieu défavorisé (CRSH) réunissant les milieux familial, communautaire et scolaire et mesure de ses effets (IRSC) : Rapport de recherche relatif aux différents recueils de données pour l’année 2005-2006. [En ligne]. 2007 [cité le 30 avril 2021].
    Disponible : http://criese.recherche.usherbrooke.ca/Recherches/Items_Tableau1_PCPR(05-06)/ItemResume_Rapport_PCPR_05-06.pdf

  2. Bisset S, Potvin L, Daniel M, Paquette M. Assessing the impact of the primary school-based nutrition intervention Petits cuistots - Parents en réseaux. Revue canadienne de santé publique. 2008; 99(2):107-113.

    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/18457283/

  3. Université de Montréal, École de santé publique, Binta Diallo F. Thèse présentée à la Faculté des études supérieures — Influence et facteurs incitatifs de la participation des parents dans un programme d’éducation à la nutrition implanté en milieu scolaire : Petits cuistots – Parents en réseaux. [En ligne]. 2012 [cité le 30 avril 2021].
    Disponible : https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/8929/Diallo_Fatoumata-Binta_2012_these.pdf?sequence=2&isAllowed=y

  4. Lemay, JF. JFL Consultants. Rapport d’évaluation de la mise en œuvre du projet pour la MRC de Brome-Missisquoi — Les Ateliers cinq épices. Montréal (Qc). 2014. 26 p. Commandité par Québec en forme.
    Disponible : https://40830cc1-42f9-4a22-9773-33478f15ce84.usrfiles.com/ugd/40830c_ed936d03bba9446cbb8fbf028bf62144.pdf

  5. Lemay, JF. JFL Consultants. Formation donnée aux formateurs régionaux : Rapport d’évaluation — Les Ateliers cinq épices. Montréal (Qc). 2016. 16 p. Commandité par Québec en Forme.
    Disponible : https://40830cc1-42f9-4a22-9773-33478f15ce84.usrfiles.com/ugd/40830c_4426cad47c5e4ef9a3095b92f54d3ef6.pdf

  • Les animateurs apprécient le nombre et la qualité des formations, les outils, les recettes ainsi que l’accompagnement qui leur est offert; 

  • Les intervenants formés constatent un accueil favorable du projet dans leur milieu et notent des évolutions positives de ce dernier;

  • Les animateurs soulèvent l’aspect « clé en main » qui facilite le projet et notent qu’il s’harmonise bien avec les objectifs pédagogiques des écoles;

  • Les résultats de l’évaluation de la formation des formateurs régionaux révèlent qu’une forte majorité des répondants (80 %) se sent très outillée (voire extrêmement) pour mettre en œuvre de façon autonome la formation.

Dans le cadre du projet financé par la Politique gouvernementale de prévention en santé (PGPS) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), une autre évaluation est actuellement en réalisation. Les A5É souhaitent documenter les effets proximaux sur les enfants qui participent aux ateliers et caractériser les modèles de coordination du projet dans les milieux. 

Évaluation