top of page
  • Ateliers cinq épices

La tomate, cet imposteur qui serait un fruit.

Avez-vous déjà entendu dire que la tomate n’était pas un légume, mais bien un fruit ? Étrange, non ? Pourtant, en cuisine, les légumes sont principalement retrouvés dans des mets salés ou encore dans des salades tandis que les fruits sont retrouvés dans les desserts. Ainsi, pourquoi dit-on que la tomate est un fruit alors qu’on la cuisine comme un légume. Pour répondre à cette question, il est nécessaire de faire un petit retour dans nos livres de sciences.



Dans un grand bol se trouve un e dizaine de variétés de tomates . On en voit des petites, des  plus grosses, des bosselées. Elles sont rouges, orangées, jaunes, vert foncé net même rouge vin.

Un type d’aliment, deux visions !

Les fruits et légumes mangés tous les jours peuvent être regardés avec deux visions différentes : celle d’un botaniste ou celle d’un cuisinier. En effet, selon notre rôle, les fruits et légumes sont perçus de façon différente. Par exemple, lorsqu’on parle de légumes avec les enfants, c’est généralement le poivron, le concombre, le brocoli, la tomate et bien d’autres qui nous viennent en tête. N’est-ce pas ? Toutefois, sont-ils vraiment tous des légumes ?



Image d'un jardinier, un clip art d'un petit bonhomme blanc avec un arrosoir orangé et une plante verte à ses pieds

Selon le botaniste, les fruits et légumes se distinguent assez facilement. Les légumes sont la partie comestible de la plante potagère. Ils ne contiennent pas de pépins, noyau ou graines, contrairement aux fruits. On les retrouve sous plusieurs formes :

- Feuilles (laitue, épinard, choux)

- Tubercules ou racines (pomme de terre, radis)

- Bulbes (oignon, échalote)

- Tiges ou pousses (fenouil, asperge, poireau)

- Fleurs (chou-fleur, brocoli, artichaut)


Quant à eux, les fruits sont formés à la suite de la fécondation de la fleur des plantes lors de la pollinisation. Le pistil de la fleur se transforme alors en fruit, lequel contiendra les semences nécessaires à la reproduction de la fleur. Par exemple, la pomme est le fruit obtenu à la suite de la pollinisation de la fleur du pommier.


En résumé, pour le botaniste, un fruit peut donc être cueilli sur un plant ou un arbre et il contient des pépins, noyaux ou graines. Tandis qu’un légume est la partie comestible de la plante potagère, qui parfois est presque toute la plante, comme la laitue.



Image clip art d'un petit bonhomme blanc cuisinier avec une toc appuyé sur un four où l'on voit un plat qui est en train de cuire

Selon le cuisinier, les fruits et légumes se différencient par la façon dont ils sont cuisinés. En effet, les légumes sont la plupart du temps cuisinés dans des mets salés, des soupes ou encore des salades, tandis que les fruits se retrouvent plus souvent dans les desserts ou des mets sucrés.








Les légumes-fruits
Regroupement de légumes-fruits comprenant des tomates rouges et jaunes, des aubergines , des concombres et des poivrons verts

Lorsqu’on parle de légumes-fruits, on évoque des végétaux qui sont botaniquement des fruits, mais qui sont considérés en cuisine comme des légumes. Voici quelques exemples : concombre, tomate, poivron, olive, avocat, courge et courgette, aubergine et bien d’autres. Eh oui, ces exemples sont bel et bien des fruits, mais selon la vision empruntée, ils peuvent être considérés comme des légumes !



Tiges et feuilles de rhubarbe

Enfin, une question reste à répondre… Existe-t-il des végétaux qui botaniquement sont des légumes, mais sont cuisinés comme des fruits? Eh bien oui ! Un bon exemple est la rhubarbe où c’est la tige qui est mangée (mais non les feuilles, puisqu'elles sont toxiques), mais grâce à son acidité, la rhubarbe peut facilement être intégrée à un dessert, comme dans une bonne croustade.




Merci à Anthony Pilon stagiaire en nutrition 2021 qui a rédigé cet article.


Mention de source : Stephanie Albert de Pixabay

Peggy and Marco Lachmann-Anke de Pixabay

Andrey Grachev de Pixabay




Comments


Blogue

bottom of page